Guide d’achat Aspirateur Robot

L’aspirateur robot a le vent en poupe depuis quelques années, et à raison. Concentrés de technologie permettant de vous dispenser de passer l’aspirateur, cet équipement est en train de changer nos habitudes, dans les mêmes dimensions que l’avait fait le lave-linge dans les années 1970 et 1980.

Avec la plus grande popularité de cet équipement ménager ont cependant émergé des fabricants moins scrupuleux, qui sous-traitent la fabrication en Chine pour inonder le marché européen de robots aspirateur pas cher, mais peu puissants et rapidement défectueux : à éviter, donc – contrairement aux aspirateurs robots premier prix. Notre guide d’achat aspirateur robot a été créé dans l’idée d’être votre guide pour bien choisir dans ce marché encore difficilement lisible.

Base d'un aspirateur robot
Un aspirateur robot de qualité, de celui qui n’est pas à jeter ou remisé au placard après quelques utilisations, a un coût, qui s’échelonne de 120€ pour les aspirateurs robot d’entrée de gamme, à 550€ et plus pour des robots à technologie de pointe.

Chez Maisonae, nous sommes déterminés à ne comparer que des aspirateurs robot de qualité, dont seule la gamme (et donc les options et la technologie) varie de robot en robot. Que regarder dans l’achat d’un aspirateur robot ? Suivez le guide… d’achat !

Guide d’achat aspirateur robot novembre 2017 : cinq grands critères

Pour faire simple, vous devez regarder cinq grands critères pour faire un choix éduqué en matière d’aspirateur robot. Les voici, dans l’ordre !

Critère numéro 1 : l’efficacité de nettoyage

Si on fait le choix d’avoir un robot qui travaille à notre place, ce n’est pas pour que le travail soit bâclé.

L'efficacité de nettoyage doit être le critère numéro un !

L’efficacité de nettoyage doit être le critère numéro un !

La plupart du temps, un aspirateur robot nettoie les sols en mettant à profit la rotation d’une ou plusieurs brossettes qui rabattent les saletés vers l’intérieur de l’appareil, où elles sont alors aspirées. Les brossettes sont-elles fiables et balayent-elles le sol de manière rigoureuse ?

De même, vous devez vous pencher sur l’efficacité d’aspiration, véritable coeur de la performance pour un aspirateur robot. Quand l’entrée de gamme aspire à une puissante allant de 30 à 40 mW, des aspirateurs robots récents et haut de gamme vont bien plus haut. De même, certains modèles ont aujourd’hui des équipements de déplacements robustes et perfectionnés, leur permettant d’être efficaces sur les moquettes et tapis. Si vous êtes concerné, c’est bien sûr à prendre à compte.

Dernier élément : certains robots aspirateurs sont équipés d’un filtre à particules allergènes, le plus souvent de technologie HEPA, et certains ont des lampes UV dans cette fonction. La qualité de filtration fait partie intégrante de l’efficacité d’un aspirateur robot.

→ La puissance de nettoyage, le système de filtration et la qualité des brossettes sont des éléments cruciaux à prendre en compte.

Critère numéro 2 : le système de navigation

Vous le savez, un robot aspirateur se baladera dans votre maison. Mais même ici, il y a différentes manières, avec différentes caractéristiques ! En comprendre l’essentiel vous aidera à vous faire votre opinion. Deux grandes écoles ici :

La navigation d'un appareil à guidage préprogrammé

La navigation d’un appareil à guidage préprogrammé

    • Le mode de guidage le plus simple : le déplacement préprogrammé. L’aspirateur robot est programmé par le constructeur pour se déplacer au sein d’une pièce en suivant une certaine logique optimisée : par exemple, en spirale, ou encore, en changeant de direction à 90° lorsqu’il rencontre un obstacle, etc.C’est moyennement efficace, et peu économe en énergie et donc en autonomie : en effet, rien n’empêche ainsi l’aspirateur robot de par exemple repasser deux fois au même endroit. Ainsi, la batterie s’épuise avant d’avoir permis au robot d’aspirer une grande surface. D’une autonomie d’une à deux heures en fonction de l’intelligence des modèles, ils conviennent aux pièces d’environ 60m², et aux utilisateurs plus patients.
Les très bons aspirateurs robot rentrent à leur base seuls.

Les très bons aspirateurs robot rentrent à leur base seuls.

  • Le mode de guidage le plus élaboré : le déplacement méthodique. Ces robots prennent en compte les dimensions de votre pièce et le positionnement de ses obstacles pour optimiser leur passage, et vous faire gagner en temps et en efficacité. Il faut généralement compter 50 à 80 minutes pour boucler entièrement une pièce de 100m², suivant si elle compte ou non beaucoup d’obstacles ou d’aspérités type tapis, etc. Autre avantage : la grande majorité de ces appareils sont capables de revenir à leur base seuls, et de se recharger ! Les meilleurs pourront même, une fois rechargés, repartir pour couvrir le double de la surface. Rapides et efficaces, ces robots sont aussi naturellement plus gourmands en énergie, et exigent fatalement des vidage du bac plus fréquents.

Mais en ce qui concerne la navigation, ce n’est pas tout :

    • la majorité des modèles sont fournis avec deux ou trois murs virtuels, qui vous permettent de limiter le champ d’action de l’aspirateur robot, par exemple à certaines pièces ou parties d’une pièce. Certains de ces murs peuvent être levés automatiquement au terme d’une certaine durée, utile si vous souhaitez cloisonner le nettoyage pièce par pièce.
Une bande magnétique repérée : vite, demi-tour !

Une bande magnétique repérée :
vite, demi-tour !

  • Certains fabricants proposent des bandes magnétiques à fixer au sol : celles-ci remplissent la même fonction que les murs virtuels

Toujours dans la navigation, disposer d’une télécommande put être utile pour diriger votre appareil. Elle n’a rien d’indispensable, selon nous.

Enfin, la plupart des aspirateurs robot récents sont munis de détecteurs d’escalier pour ne pas y chuter : si vous êtes concerné, pensez-y ! De même, tous sont équipés d’un système les freinant à l’approche des obstacles, pour un contact très en douceur avec votre meuble ou… votre chat qui dort !

Privilégier un déplacement méthodique est souhaitable pour des surfaces de 100m² et plus.

Critère numéro 3 : la facilité d’entretien du robot

Après chaque session, l’aspirateur robot demande un minimum d’entretien : il s’agira de vider le bac à saletés, et de nettoyer le filtre et les brossettes (souvent prises de cheveux, poils ou peluches). Enfin, périodiquement, vous devrez remplacer certains éléments : batterie, filtre HEPA pour les allergiques, brossettes, etc.

Vider le bac est souvent très facile.

Vider le bac est souvent très facile.

Prenez en compte ces faits dès l’achat, pour être averti par la suite :

  • Certains appareils se démontent très aisément pour sortir les poils et autres cheveux : leurs concepteurs ont répéré ces imperfections et font tout pour vous faciliter la vie.
  • Certains filtres et brossettes prennent accorchent mieux les poils que d’autres : c’est autant plus que vous aurez à retirer.
  • La capacité du bac / réservoir, est une indication de la fréquence à laquelle vous aurez à le vider. Et quand ces capacités varient de 0,3 litre à quasiment 2 litres entre les modèles, il faut bien prévoir son utilisation pour viser juste ! Evidemment, si vous avez des animaux de compagnie, choisissez un modèle à bac large.
  • Certaines marques ou modèles sont connus pour leur longévité : viser la qualité vous permettra d’avoir à changer pièces ou consommables à intervalles moins réguliers
→ Choisir un aspirateur robot robuste et facile à entretenir, à bac large si vous avez des animaux !

Critère numéro 4 : la programmation

C’est finalement pour cela que l’on achète un tel aspirateur : rentrer chez soi le soir dans une maison propre avec l’aspirateur passé pour nous. Et le rêve est à portée de main ! Simplement, il faut y regarder à deux fois :

  • Certains appareils sont programmables pour nettoyer votre foyer à certains jours de la semaines entre certaines heures
  • D’autres, plus entrée de gamme, sont limités à un départ différé : vous les démarrez une heure après être parti de chez vous, par exemple.

La programmation va de pair avec l’autonomie, car il n’y a de programme possible qu’avec une autonomie suffisante. Ainsi, alors que le temps de chargement de la batterie peut amplement varier (de une à cinq heure), l’autonomie à pleine charge varie lui aussi (généralement entre une et deux heures).

→ Choisissez un appareil à autonomie suffisante, et à programmation adaptée, pour l’utilisation que vous prévoyez.

Critère numéro 5 : le niveau sonore

Pas besoin d’en faire des tonnes ici : si un aspirateur robot est nettement moins bruyant qu’un aspirateur traineau classique, le niveau sonore reste un enjeu. Chez les aspirateurs robots, le bruit est bien souvent décorellé de la performance : vous trouverez de tout.

  • entre 55 dB (acceptable : vous pouvez entendre la radio par dessus),
  • et 75 dB (mieux vaut à ce moment-là ne pas être à la maison, pour plus de confort !).

La taille a pu influencer dans les choix, mais pas autant que le reste des paramètres, car de nos jours, la taille est standard pour la grande majorité des modèles !

→ Choisissez un appareil dont le niveau sonore correspond à l’utilisation que vous en ferez.

Guide d’achat aspirateur robot : conclusion

Nous avons tâché pour vous de faire le tour des éléments essentiels dans le choix d’un aspirateur robot. Un élément crucial manque : le prix. C’est pourquoi, dans notre comparatif aspirateur robot, nous classons les robots en fonction du budget que vous devrez y consacrer.

Quelle que soit la gamme, n’oubliez pas :

  • Un appareil efficace et intelligent vous fera gagner du temps et l’argent
  • Assurez-vous que la facilité d’entretien, la praticité de programmation et le niveau sonore soient en phase avec votre utilisation escomptée !

Pressé(e) ? Voici les produits les mieux notés, en novembre 2017 :
1. Neato – Botvac D85 : la crème de la crème !
2. iRobot – Roomba 780 : le meilleur rapport qualité / prix
3. iRobot – Roomba 650 : un robot abordable et efficace.
4. Dirt Devil – Spider M607 : une entrée de gamme très séduisante.